Lucile DROUET : “ La première fois que je me suis installée à un métier à tisser , j’ai eu la sensation physique que j’allais jouer d’un instrument”

Elodie FIAT : “Au départ , je voulais être chasseuse de sons”

 

Elodie Fiat , bruiteuse à Radio France , et Lucile Drouet artiste tisserande,  mènent ensemble des recherches et produisent des matières sonores et tissées depuis 2015, avec comme pièce maîtresse, un métier à tisser.

À travers divers dispositifs et collaborations, ( Hélène Hingant graphiste, Eric Thomas guitariste ) un chemin est tissé entre le son, l’image et le geste. La technicité mathématique du tissage, les chants de métiers, et la vibration des matériaux naturels sont leurs bases de recherche. 

En travaillant ce pont entre textile et son, elles tendent à vivre un moment suspendu, un geste poétique. Le spectateur est invité à s’embarquer dans une célébration textile autour de cet outil ancestral qu’est le métier à tisser.

 

Vernissage  : mardi 2 juillet à 17h, en présence de l'artiste, pour une visite-flash et une démonstration de son métier à tisser

Détails des prochaines sessions

Du au